+ services en département
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Accueil > Concurrence et Consommation > Consommation > Le CODAF contrôle les vendeurs de tomates sur petite-terre

Le CODAF contrôle les vendeurs de tomates sur petite-terre

| Publié le 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour le 28 janvier 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) co-présidé par le Préfet et leProcureur de la République, a contrôlé plusieurs vendeurs de tomates de Petite-terre, ce jeudi 17 janvier 2019, dans le cadre de l’application de l’arrêté relatif à la mise sous surveillance renforcée de la commercialisation des tomates dans le département de Mayotte, en raison de la présence de diméthoate dans ces produits.

Au cours d’une action coordonnée entre les services de la gendarmerie, de la DIECCTE (CCRF et inspection du travail) et de la DAAF (service alimentation), plusieurs vendeurs de légumes ont fait l’objet d’un contrôle. 18 KG de tomates ont été saisis et feront l’objet d’une destruction par les services de la DAAF. Des amendes de 450 euros pour défaut de traçabilité seront également dressées à l’encontre de certains vendeurs.

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics