Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Insertion des publics en difficulté > Diagnostic partagé du Plan d’Investissement dans les Compétences (...)

Diagnostic partagé du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC)

| Publié le 26 octobre 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

L’une des priorités du Grand Plan d’investissement 2018-2022 lancé par le gouvernement concerne le développement des compétences pour faciliter l’accès à l’emploi.
14.6 Mds € seront dédiés, ainsi, à l’axe : « Édifier une société de compétences » de ce Grand Plan dont 21.3 M € que l’Etat mobilisera pour Mayotte, en complément des crédits affichés par le Conseil Départemental et des participations éventuelles du FSE qui pourrait être sollicité sur plusieurs projets. Cet axe se traduit par un Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) qui met l’accent sur l’accompagnement global des bénéficiaires /futurs bénéficiaires pour qu’ils puissent acquérir les compétences personnelles (savoir être) et professionnelles nécessaires à leur employabilité et permettant de répondre aux besoins des entreprises de Mayotte en matière de main d’œuvre qualifiée.

La mise en œuvre de ce dispositif est conditionnée par la réalisation d’un diagnostic partagé, par les acteurs de la formation et de l’emploi ainsi que les partenaires sociaux économiques du territoire, sur les besoins en formations, qualifications et compétences et la détermination des secteurs prioritaires.
Dans ce cadre l’Etat au travers de la DIECCTE et le Conseil Départemental ont missionné le GIP CARIF OREF Mayotte pour la réalisation du diagnostic partagé.

D’un commun accord, l’Etat et le Conseil Départemental ont décidé de confier l’amorçage du PIC, actuellement en cours de réalisation, à Pôle emploi pour l’année 2018.

La mise en œuvre du PIC 2019-2022. se concrétisera par un Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences (PRIC), basé sur le diagnostic partagé du territoire de Mayotte et signé par l’Etat et le Conseil Départemental de Mayotte.

Par ailleurs, les autorités publiques s’engagent dans l’évaluation et l’évolution annuelle de ce PIC, dans le cadre partenarial que constituera le CREFOP qui aura également à se prononcer sur le CPRDFOP, assurant ainsi la coordination et la cohérence de l’action publique en faveur de l’orientation, la formation professionnelle et l’emploi des mahorais

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics